Ma première imprimante que j’utilise est la Creality CR-10 V2. Pourquoi ce modèle ?  Simplement, je trouve que Creality est une très bonne marque en rapport qualité/prix.

La version V2 de la CR-10 a été notamment largement améliorée sur beaucoup de points ce qui m’a décidé de choisir cette nouvelle imprimante 3D.

Les principaux points forts de cette machine sont :

  • Qualité de fabrication avec un châssis rigide et renforcé
  • Volume d’impression impressionnant : 300 x 300 x 400 mm
  • Nombreux composants de marques reconnues (alimentation, courroies, etc…)
  • Qualité d’impression même à vitesses rapides
  • Possibilité de la mise en place d’un BL-Touch emplacement déjà prévu)
  • Silence des moteurs
  • Refroidissement du filament de chaque côté
  • Alimentation 24V permettant une chauffe rapide du plateau isolé thermiquement
  • Plaque de verre en «carborundum» très efficace pour l’accroche et son système de maintien de celle-ci sur le plateau
  • Extrudeur métallique
  • Modifications du positionnement du moteur de l’axe Y (à l’intérieur de la base)
  • Détecteur de fin de filament
  • Carte mère facilement flashable grâce à la présence du chargeur de démarrage et acceptant des cartes au format SD (pas microSD)
  • Connectique microUSB
  • Boîtier électronique déporté
  • Tous les outils nécessaires au montage et à la maintenance sont livrés d’origine
  • L’énorme communauté qui utilise la CR-10

Choisir une Creality CR-10 V2 pour débuter est déjà une belle machine et vous ne serez pas déçu ! Cependant, je conseille encore une fois, avant de se plonger dans le choix de votre imprimante 3D, il convient de bien se documenter sur le choix de sa future imprimante 3D. n’hésitez pas à consulter forums, vidéos (il y en a à foison) et vous pourrez vous faire votre idée.

Creality 3D® Ender-3 V2

Ma seconde imprimante est une toute nouvelle machine qui sera disponible qu’au mois de Juin 2020.

L’imprimante 3D Creality Ender-3 v2 est une évolution de sa devancière Under 3 qui a été un succès incontestable. Un must pour débuter à un prix plus qu’abordable (Environ 250€) ! La Ender-3 V2 DIY 3D Printer apporte de solides améliorations par rapport à la V1 :

  • Lit d’impression en verre
  • Buildtak flexible
  • Tendeur d’axe XY
  • Carte mère plus silencieuse
  • V-slot, nouvel écran et interface de contrôle
  • Reprise après coupure de courant
  • Tool box” pour ranger des pièces détachées de rechange

Ces modifications m’ont fait choisir cette nouvelle mouture de la Ender. Cette seconde imprimante sera plutôt destinée pour ma part à effectuer différents essais de matière etc…

Elegoo Mars Pro

Ma troisième imprimante est une imprimante résine.

L’imprimante 3D SLA Elegoo Mars Pro est la grande soeur de la Mars. Vendue un peu plus chère, elle corrige certains défauts du modèle original, comme par exemple la présence maintenant du port USB en façade et non plus à l’arrière de la machine. La stéréolithographie SLA permet des impressions de très haute qualité, ici grâce à la même recette que le premier modèle. Cette version “Pro” n’a rien de plus professionnel que la précédente, il ne s’agit ici que d’une mise à jour bienvenue pour améliorer quelques points mais les caractéristiques techniques de la machine sont identiques : volume de 120 x 68 x 155 mm (un tout petit peu moins que la Longer Orange 30 dont voici le test), écran LCD 2560×1440 2K pour polymériser la résine liquide, précision de 47 microns au plus fin, lumière UV intégrée d’une longueur d’onde de 405 nm. Son système LED plus puissant est comparable à celui de la Prusa SL1. Un filtre à charbon captera les composés organiques volatils dégagés durant une impression SLA. Enfin, un rail linéaire MGN15 améliore la stabilité lors du fonctionnement de la Elegoo Mars Pro.

Chaque épaisseur de couche peut faire 10 microns minimum, ce qui garantit des impressions d’excellente qualité. Le nivellement du plateau est manuel mais assisté et amélioré, quand le pilotage de la Elegoo “Mars P” se fera par l’écran tactile disposé sur le socle de la machine. Un port USB est présent en façade pour contrôler la machine MSLA (Masked SLA) depuis un ordinateur. Le slicer à utiliser est ChiTuBox (SLA / DLP / LCD 3D printing) qui utilise un nouveau format de fichier, le CTB, plus léger.

La vitesse d’impression indiquée par Elegoo est de 22.5 mm/h mais il est bien sûr possible de ralentir le travail. Des accessoires sont livrés avec la machine vendue à prix intéressant mais il ne faudra pas oublier de commander de la résine pour pouvoir imprimer. Les résines liquides de fabricants tiers sont acceptés par la Mars Pro.

Elegoo Mars Pro

Elegoo Mars Pro 2

Ma quatrième imprimante est une imprimante résine.

La toute nouvelle Elegoo Mars Pro V2 est arrivée dans le FabLab de Gugli3D. Une machine avec des caractéristiques intéressantes puisqu’elle dispose d’un écran LCD monochrome de 6 pouces. Avec cette nouvelle technologie, la Mars 2 Pro offre des vitesses d’impression incroyables, de sorte qu’elle n’a besoin que de 1 à 2 secondes par couche par rapport aux imprimantes 3D LCD conventionnelles avec 7 à 8 secondes par couche.

L’écran LCD monochrome est également thermiquement stable et garantit une durée de vie beaucoup plus longue que les écrans LCD conventionnels. Avec lui, vous pouvez imprimer pendant plus de 2000 heures.

Caractéristiques:
Espace d’impression de 129 x 80 x 160 mm
LCD monochrome
Résolution 2K
Précision de 50 microns
1 à 2 secondes par couche
Filtre à charbon actif
Axe Z stable
Port USB à l’avant
Meilleure adhérence

Vous avez aimez cet article ? Une question ? N’hésitez pas à commenter l’article en bas de page 😉