LES PLUS LUS: Elegoo Saturn est arrivée dans le FabLab ! Lire la suite

LES PLUS LUS: RoboCop Lire la suite

LES PLUS LUS: Impression 3D au CHRU Besançon Lire la suite

LES PLUS LUS: Mystery machine – Scooby Doo Lire la suite

LES PLUS LUS: Gugli3D dans la presse ! Lire la suite

Que ce soit pour concevoir, modifier ou imprimer,  il arrive toujours un jour où l’heureux possesseur d’une imprimante 3D se demande quel logiciel 3D utiliser. Et parce qu’il est difficile de faire son choix parmi les très nombreux programmes existants, je vous fait part de mes choix concernant les logiciels de conception 3D mais aussi de Slicer (trancher).

Mon favori : Autodesk Fusion (Fusion 360)

Conception 3D

FreeCAD

FreeCAD est un logiciel de CAO paramétrique. Il est principalement destiné à la conception 3D d’objets de la vie courante en taille réelle, quelles que soient ses dimensions.

FreeCAD est un outil open-source et gratuit.

FreeCAD est compatible avec les fichiers STEP, STL, OBJ, SVG ou encore IGES. Il propose notamment un éditeur de plans et dessins en 2D appelé Sketcher.

Parmi les modules disponibles, vous pourrez notamment résoudre des contraintes grâce au plugin esquisse ou bien simuler les mouvements d’un mécanisme avec l’atelier de simulation de robot. Des plugins donnent aussi les moyens d’effectuer des mises en plan et améliorer le rendu 3D.

FreeCAD fournit aussi des outils permettant la vérification et la réparation de solides 3D et d’intersections. Vous pourrez aussi utiliser le module Architecture comme outil BIM afin de modéliser des plans et des coupes de bâtiments.

Vous pouvez le télécharger ici : FreeCAD

Autodesk Fusion (Fusion 360)

Fusion est un logiciel de conception assistée par ordinateur permettant de créer en 2D et 3D les plans de conception d’un objet ainsi que de simuler son utilisation.

Autodesk Fusion est particulièrement utilisé dans la recherche de nouvelles formes et dans l’impression 3D grâce à sa simplicité de prise en main. En effet, cet outil de modélisation 3D laisse libre cours à la créativité :

  • Possibilités de modélisation infinies
  • Annotation de plans et collaboration à plusieurs grâce au Cloud (Fusion 360)
  • Simulation d’usinage, d’impression ou de mouvements en temps réel
  • Anticipation des risques d’erreurs de conception

Vous pouvez le télécharger ici : Fusion 360

SketchUp

SketchUp Make est un logiciel de modélisation et d’animation 3D axé sur l’architecture mais aussi très prisé pour les petites tâches d’impression 3D.

A la fois complets et faciles à prendre en main , SketchUp Make est idéal pour débuter dans la conception 3D.
Le logiciel est composé d’outils simples permettant de travailler sur les surfaces avec des principes de divisions, d’extrusion et de découpage des faces. L’utilisateur dispose également de fonctionnalités pour pivoter, déplacer et modifier les effets de caméra à sa guise.
Entièrement en français, l’interface de SketchUp est intuitive, réactive et s’adapte bien aux configurations modestes grâce à sa faible utilisation des ressources système.

Slicer (Trancheur)

Le STL est à l’impression 3D ce que le MP3 est à la musique, ou le JPEG à la photo. La plupart des logiciels de modélisation 3D permettent l’export des fichiers en STL. Cependant, ce format est une coquille vide pour votre imprimante. Elle ne saura pas s’en servir.

Le G-code est une suite d’instructions pour faire fonctionner votre imprimante 3D. Ces instructions représentent l’ensemble des trajectoires que va parcourir la tête d’impression, couche par couche. Il est spécifique à un type d’imprimante. Il s’obtient après transformation du STL en G-code dans un logiciel de tranchage, ou slicer. Une fois le fichier sur une carte SD, il est reconnu par l’imprimante 3D.

Me concernant je n’utilise que deux slicers : Cura (Gratuit) et Simplify3D (Payant).

Mon favori : Simplify3D

 

Cura

Reconnu par des millions d’utilisateurs, Cura est le logiciel d’impression 3D Open source et gratuit. C’est le plus populaire au monde. Préparez des impressions en quelques clics, intégrez-les au logiciel de CAO pour simplifier votre flux de travail ou accédez aux paramètres personnalisés pour un contrôle avancé de l’impression et de la découpe.

LES POINTS FORTS

  • Logiciel gratuit
  • Interface en français

Vous pouvez le télécharger ici : Cura

 

Simplify3D

Simplify3D est un logiciel payant professionnel extrêmement complet pour l’impression 3D. A ce jour,Simplify3D est le logiciel d’impression 3D qui permet le plus de paramétrages et d’options. L’interface de Simplify3D est entièrement traduite en français.

Compatible avec plus de 150 imprimantes 3D (nombre en constante évolution), Simplify3D s’avère être le parfait logiciel pour optimiser de manière professionnelle vos impressions 3D.

Simplify3D est une suite logicielle intégrée qui contient tout ce dont vous avez besoin pour imprimer des pièces de grande qualité. Réparation de modèle, optimisation de la quantité de matériaux et des déplacements, multi–extrusion, impression multi-pièces optimisée, multi-processus dans une pièce (zones avec 30% de remplissage et zones avec 50% par exemple), génération manuelle des supports, rapidité multipliée par 15…

LES POINTS FORTS

  • Logiciel complet et professionnel
  • Interface en français
  • Génération rapide de G-code
  • Supports solubles optimisés
  • Nombreux modes avancés

Vous pouvez le télécharger ici : Simplify3D

 


Octoprint

Octoprint est un serveur d’impression pour imprimante 3D. C’est un logiciel gratuit qui peut être installé sur PC Windows ou Linux et MAC.  C’est sur un Raspberry Pi qu’Octoprint est le plus intéressant, en effet, la petite taille et la faible consommation de ce mini-PC permet de le laisser allumer durant les longues heures nécessaire à l’impression des pièces en 3D.

Octoprint permet d’imprimer des fichiers STL en WiFi ou en Ethernet. Fini le transfert de fichier sur une carte SD !

Avec Octoprint vous pouvez :

  • Importer des modèles STL et les découper directement sans passer par un logiciel tel que Cura ou Simplify3D
  • Piloter l’imprimante depuis l’interface WEB : déplacer les axes, renvoyer les axes aux origines, allumer/éteindre les ventilateurs, pré-chauffer la buse ou le plateau…
  • Visualiser l’impression en cours à l’aide d’une Webcam ou une Raspicam pour le Raspberry Pi.
  • Démarrer, suspendre, annuler une impression depuis l’interface WEB ou depuis une application mobile. Octoprint permet de gérer une file d’attente de fichiers à imprimer
  • Ajouter des plugins spécialisés (Arrêt d’urgence, estimations etc..)

Vous pouvez le télécharger ici : Octoprint